Les essentiels de la formation initiale des enseignants en France

février 14, 2022

La formation initiale des enseignants en France est un parcours obligatoire pour toute personne qui souhaite devenir enseignant. Cette formation permet aux futurs enseignants d’acquérir les connaissances et les compétences nécessaires pour exercer ce métier. Dans cet article, nous allons vous présenter les différentes étapes et contenus de la formation initiale des enseignants en France.

A découvrir également : Peut-on se reconvertir en agent immobilier en suivant une formation à distance dispensée par une école ?

L’admissibilité à la formation

Avant de commencer la formation, les candidats doivent être admissibles. Pour cela, ils doivent être titulaires d’un diplôme de niveau bac +3 au minimum. Ils doivent également réussir les épreuves de sélection. Ces épreuves mesurent les connaissances générales et disciplinaires des candidats ainsi que leur capacité à communiquer et à argumenter.

A lire aussi : Quelles sont les conditions d’accès et les modalités des concours de recrutement des enseignants ?

La formation en école supérieure du professorat et de l’éducation (ESPE)

La formation initiale des enseignants est dispensée dans les Écoles Supérieures du Professorat et de l’Éducation (ESPE). Cette formation dure une année pour les titulaires d’un master et deux ans pour les autres candidats. Cette formation est divisée en deux parties : la première partie est consacrée à l’apprentissage des connaissances disciplinaires et la seconde partie est consacrée à l’apprentissage de la pédagogie.

Stage en établissement scolaire

Les futurs enseignants doivent également effectuer des stages en établissement scolaire. Les stagiaires sont encadrés par un tuteur et observent les enseignants expérimentés en classe. Les stagiaires sont également amenés à planifier, préparer et dispenser des cours sous la supervision de leur tuteur.

Formation commune et optionnelle

En plus de la formation initiale, les enseignants en formation doivent suivre une formation commune et optionnelle. La formation commune est destinée à tous les enseignants et porte sur l’utilisation des technologies de l’information et de la communication (TICE), l’éducation prioritaire, l’enseignement de la philosophie, entre autres. La formation optionnelle, quant à elle, est destinée à répondre aux besoins spécifiques des enseignants en fonction de leur domaine d’enseignement.

Validation de la formation

À la fin de la formation, les candidats doivent passer un examen pour valider leur formation. Cet examen est composé d’une épreuve orale et d’une épreuve écrite. Les candidats doivent également prouver leur aptitude à enseigner en effectuant un stage professionnel en responsabilité.

En somme, la formation initiale des enseignants en France est un parcours obligatoire pour tout enseignant en devenir. Cette formation est composée de différentes étapes telles que l’admissibilité à la formation, la formation en ESPE, le stage en établissement scolaire, la formation commune et optionnelle et la validation de la formation. Tout cela permet aux futurs enseignants d’acquérir les compétences et les connaissances pour être à la hauteur des exigences de leur futur métier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *